Merde

Mon regard n’est pas complètement neutre sur les evenements actuels en Ukraine je l’avoue.
Je considère, suite aux différents merdiers mis en place par l’occident ces 50 dernières années, assez négativement les interventions de promotion de la démocratie.

Le cas Ukrainien est particulièrement préoccupant dans la mesure où il se trouve pas bien loin de l’Europe et aussi pas bien loin de la Russie. La Russie nous a laissé détruire la Yougoslavie mais dans le cas de l’Ukraine ça se passe quasiment chez eux et les mecs qui sont pousses à fuir leur maison ou pire sont en l’occurrence pas bien loin d’être Russe. Espérer que la Russie va nous laisser continuer à soutenir un régime a la légitimité douteuse et aux visées quasi génocidaires opérer sans broncher est tout simplement surréaliste et nous sommes (le camp des gentils) directement responsable de cette situation et il semblerait d’ailleurs que nous n’ayons a peu près rien fait ou presque pour éteindre l’incendie ces dernières semaines, j’ai même plutôt eu l’impression qu’on se félicitait des avancées des «forces » « loyalistes » ukrainiennes qui massacre allègrement des civiles et ont déjà pousse à l’exil des centaines de milliers de russophone vers la Russie, ce qui ressemble déjà pas mal a un genre de nettoyage ethnique.

Imaginons par exemple que des forces obscures néerlandophiles renversent le gouvernement Belge et mette en place un nouveau régime contenant en son sein des forces franchement francophonophobes, que la Wallonie se rebelle contre ce gouvernement et ses milices et se face exploser la gueule. La France resterait-elle sans rien faire en voyant arriver des milliers de refugies sur son sol et en voyant les grandes villes wallones privées de nourriture et d’eau attaquées par une armée ayant visiblement de très mauvaises intentions ?

C’est dingue cette histoire. L’OTAN va mettre des forces en Finlande pour quoi faire ? On va attaquer la Russie en représailles ? En représailles de quoi au juste ?

Hannah

Etant prive de mes emissions habituelles pendant l’ete je me suis mis a ecoute la radio en direct et je suis tombe sur les conferences de Michel Onfray cette annee dediees a Hannah Arendt.

Si vous avez un peu de temps je vous recommande l’ecoute de ce cycle d’emission particulierement interessant. Je connaissais un peu Hannah Arendt a travers Alain Fienkelkraut – etant un de ses fideles auditeurs – et je connais donc en partie son oeuvre et je suis vraiment content de pouvoir rentrer dans le detail, et raconte par Michel Onfray c’est encore mieux.

Le lien : http://www.franceculture.fr/podcast/4851094

Sinon je suis avec une sorte de sideration ce qui se passe dans le monde, j’ai entendu un denome Filiu “expert” officiel du magreb et du proche orient voire de l’islam en general venir nous servir son discours moralisateur bien pensant sur l’etat islamique, il a ose explique que si on etait arrive la c’est parce qu’on a laisse Assad en place et qui si on avait renverse le tiran la democratie serait surement en place en Syrie et que tout le monde vivrait en bonne intelligence dans un monde apaise. J’ai coupe la radio sentant ma pression arterielle montee et je ne sais donc pas exactement ce qu’il a dit mais si vous avez le courage je vous recommande l’ecoute de ce mec, il est symptomatique de quelque chose qui ne va vraiment pas en France, de la maniere completement absurde que nous avons de penser et de voir les choses, d’un espece d’idealisme toxique qui ronge litteralement le monde intellectuel francais.

Je vais arreter de parler de ce mec ma tension remonte. Depuis que je suis en age de comprende un peu ce qui se passe dans le Monde, le camp du bien a donc detruit, l’Irak, la Yougoslavie puis la Lybie qui a ete raye de la carte, ensuite la Syrie dont on est pas venu encore a bout et maintenant l’Ukraine (j’en oubli surement). Tous ces pays ont ete destabilises  puis plus ou moins pousse a la guerre civil par les gentils pleins de bonnes intentions democratiques et dans chaque cas ce sont essentiellement les populations des pays qui ont paye le prix fort de nos manipulations. Certes dans le cas de l’Ukraine on se retrouve directement dans un face a face avec la Russie, ce qui etait deja le cas de tous les autres conflits sauf que cette fois ce sont des Russes (ou assimiles) qui se font ou vont se faire massacrer et ce directement a la frontiere avec la Russie.

Je ne vois pas comment on peut reprocher a la Russie de faire ce qui est en son pouvoir pour que la situation ne soit pas trop a son desavantage. Je lis (dieux sait pourquoi) les commentaires surrealistes du Monde ou on nous presente Poutine comme une sorte de grand mechant loup assoiffe de sang qui ne voudrait pas laisser les gentils Ukrainiens retablir l’ordre – en les massacrant – chez leurs freres russophones de l’Est. C’est du delire.

Je ne sais pas qui tire les ficelles (les US j’imagine, l’OTAN… ) et j’imagine que tout cela est normal, il y a des interets geostrategiques qui priment sur tout le reste.

Je ne sais pas qui a raison qui ment, tout le monde ment bien entendu, les Russes, les Ukrainiens, nous, il faut lire RT, Xinhua, des sites d’information occidentaux et tenter de trouver l’intersection entre les differentes sources pour avoir une idee de ce qui se passe peut etre. Il est a peu pret sur que des bandes armees fanatisees sement la terreur dans le Nord-Ouest de l’Irak, il y a un an on voulait bombarde l’ennemi de ses bandes armees (a savoir l’armee Syrienne (a l’epoque on se contentait de dire Bachar tout le monde comprenait)) et maintenant c’est eux qu’on bombarde, j’imagine que c’est quelque chose de normal et qu’il ne faut pas s’alarmer, ca ressemble a un retournement de veste caracterise mais personne ne bronche. On lutte contre le meme ennemi que la Russie en Irak (en tout cas officiellement) a savoir une ou plusieurs petromonarchie du golf avec comme chair a canon des jeunes de banlieue de quelque part entre l’Europe et le Caucase, mais pourtant les Russes restent apparemment nos ennemis numero 1 et on continue comme a l’epoque de la guerre froide a destabilise et renverse les regimes restant dans leur sphere d’influence. Honnetement j’ai beaucoup de mal a voir ou on veut aller et je doute que ce soit uniquement des problemes d’approvisionnement en energie, on dirait plutot que le logiciel qui nous gouverne n’a pas ete mise a jour depuis la chute de l’union sovietique, et le camp du bien semble s’etre transforme en une sorte de nouveau totalitarisme mondial rampant, il n’y a peut etre personne aux manettes, c’est peut etre juste l’inertie, le train avance et on ne sait pas si il y a quelqu’un dans la cabine de pilotage.