Sante publique

Ca fait un moment que je pense a ca mais il me semble que la maniere dont le systeme de sante est organise est completement absurde, couteux et contre-productif.

Je suis naturellement peu expose aux medecins, a part mes amis mais je crois que ce sont tous de bons medecins (dans la mesure ou le cursus qu’ils ont suivi leur permet de l’etre). Ces derniers temps j’ai surtout affaire a des medecins pour enfants d’ici mais je crois que c’est a peu pret la meme chose en France. Ici les soins pour les enfants sont totalement pris en charge par l’assurance sante et la ville (les 2/3 pour l’assurance sante et le dernier tier pour la ville) et on ne debourse donc pas un centime quand on va chez le docteur, en quelque sorte leur activite est totalement subventionnee par la collectivite et c’est l’ensemble des gens qui paie leurs salaires, ils reversent une partie sous forme d’impots mais ca ne change pas grand chose au final.

Et donc ces docteurs touchent un petit paquet de fric a chaque visite d’enfants et pour une raison qui m’echappe ils ont une certaine tendance a pousser a la consommation, ainsi l’ancien ORL de Mia que j’ai fini par black lister nous demandait de venir lui faire faire des aspirations de morve tous les jours (5 fois par semaines), j’ai regarde les fiches de remboursement et on arrivait a lui donner indirectement pas loin de 2000 euros par mois, le mec en question roule en BMW et je me demande bien d’ou il peut bien sortir son argent…

Dans le cas d’une activite totalement subventionnee par l’etat je me demande bien a quoi rime la facturation a l’acte, ca incite les medecins a multiplier les actes histoire de se faire un maximum de ble et a priori ce n’est pas l’essence de leur metier. J’imagine qu’on peut attendre de gens qui sont finalement entierement paye par l’impot qu’ils assurent une mission de service publique et que leur but soit de nous rendre en bonne sante plutot que de faire de nous des consommateurs addicts.

On se retrouve dans une situation etrange ou les medecins qui entretiennent une population en mauvaise sante (subjectivement en tout cas) sont les mieux paye. Un pediatre honnete qui dirait aux parents que le nez qui coule c’est pas grave ou qui conseillerait des methodes de nettoyage des fausses nasales a la maison et pratiquees par les parents gagnerait moins d’argent.

Je pense qu’il est relativement facile de penser que les medecins devraient etre des fonctionnaires (ce qu’ils sont en fait) et que leur remuneration devrait dependre de leurs resulats, c’est a dire du niveau de sante de la population qu’ils suivent. Au lieu de ca nous avons a faire a une bonne d’escrocs dont le but est de nous faire consommer un maximum de medicament au plus grand benefice des laboratoires bien sur.

Je n’ose meme pas imaginer combien coute cette mascarade de medecine a laquelle nous avons a faire mais en ces temps de reduction budgetaire il serait peut etre bien de se pencher sur la question.

Cela dit il faudrait maintenant parler des banques mais comme j’aime bien la soupe je vais pas cracher dedans…

Je n’ai pas le temps de corriger les fautes mais le coeur y est.

3 thoughts on “Sante publique”

  1. Tout à fait d’accord. Ils sont deja fonctionnaires, qu’ils l’assument à fond.
    Au passage, ça réglerait les problèmes de répartitions débiles avec 30 médecins pour 50 habitants dans un coin, et 1 pour 100000 dans un autre.

  2. je ne sais pas qui est Hugues, mais j’imagine que si il est plombier, il accepterait avec joie se faire délocaliser en Lozère parce qu’ils manquent de plombiers en Lozère. Et peu importe quil ait déjà 30 ans et toute une vie dans un endroit, quand il finit ses études de plombier à 30 ans, il se casse en Lozère, parce que des politiques ont mal fait leurs estimations il y a 15 ans, sur le nombre de médecins à former!

    pour ce qui est des pédiatres au japon, vous ne fonctionnez pas avec le système de mutuelle? le patient ne débourse réellement rien??
    je suis jamais allée voir un pédiatre en france, mais pour les autres spécialités, le patient paie un part, ou bien il le fait au travers de sa mutuelle… ceci d’autant plus que le médecin fait des dépassements d’honoraires…

    ton médecin ORL est en tout cas un arnaqueur de première qui aggrave son karma au fur et à mesure qu’il s’enrichit….

    moi je m’en fous, je suis pas payée à l’acte, je suis salariée de l’hôpital :o)

    1. Je connais pas trop le systeme dans le detail mais en gros on doit bien avoir une mutuelle (c’est la boite qui paie je connais pas les details) et normalement on est paie 30% (un peu comme en France) mais la ville (ca depend des villes en tout cas la notre) prend en charge les frais de sante des enfants (les 30% restant) du coup on paie rien du tout directement.

      Le fait que mon ORL soit un arnaqueur est une certitude et si je me souviens bien 50 des médecins en cabinet que j’ai croise en France était aussi des bons rapaces dont le but premier était de s’enrichir et non pas de soigner les gens. Cela dit je réalise bien que ce que je dis pose un problème, pourquoi les médecins seraient ils un genre de cure dont le but serait de soigner des gens alors que le but premier de chacun est bien sur de s’enrichir histoire d’avoir une mercedes plus grosse que celle du voisin.

      Ce qui me pose problème c’est que c’est rembourse par la secu (et les mutuelles) et que le but de ce remboursement c’est de permettre au gens d’être en bonne sante pas de permettre a des gens de s’enrichir, enfin en principe… Et que afin de s’enrichir certains médecins auraient tendance a entretenir les gens dans un état de sante relativement precaire histoire que le patient revienne bien dans les trois mois payer sa consultation.

      Le problème est pas simple a regler, il faudrait éliminer les gens mal intentionnés de la société, les communistes ont essaye plusieurs fois et le resultat a été assez décevant en general…

Leave a Reply