kamakura

Kamakura
Yop,
Aujourd’hui je suis alle a la plage, c’etait plutot de la balle, l’eau etait chaude, le spot etait assez terrible, malheureusement on a pas eu le temps de se balader et d’aller visiter les multiples temples du coin.
En tout cas kamakura c’est vraiment en super endroit, c’est vraiment le pacifique avec des bons gros rouleaux. Il y avait des centaines de surf et de planche a voile (wind-surf en fait, mais ca ferait un peu trop de surf), apres on est alle boire quelques bieres, puis une grosse bouteille d’un espece de sake fait avec du ble, au retour je me suis perdu, en fait j’ai voulu prendre une canette dans un distributeur (ayant soif suite apres tout cet alcool ingurgite) mais je me suis trompe de distributeur (c’etait un distributeur de clope) et le temps de recuperer mon fric le train etait parti avec mes amis, finalement je suis arrive a bon port. Je me suis penche dans la lecture du “barron perche” d’Italo Calvino que je vous recommande chaudement au passage, je l’avais deja lu mais je le relis avec grand plaisir….
Bon en principe dans les blog on met des photos et on parle pas des romans qu’on est en train de lire, donc voici quelques photos.
On est donc arrive a Kamakura, un vieux bled ou le shogun a fait des trucs il y a fort longtemps avec plein de collines pleines de temples (mais comme je l’ai dit avant c’est pas pour cette fois), nous voici donc dans l’avenue qui mene de la gare a la mer avec de charmants resineux genre bonzai sauf qu’ils sont grands.

Sur le chemin on a croise un livreur de journaux avec dans son panier un bel edifice de journaux, au passage il roulait en supercub une moto honda vraiment trop classe que je vais pas tarder a m’acheter (pas un mot a ma mere). On se rend pas compte mais elle est super classe avec un enorme pot d’echapement et un bon design a l’ancienne.

Et la on est arrive a la plage, on se rend pas bien compte mais c’est enorme et il y a des milliers de surfeurs et de veli-planchistes de partout et ca dechire bien.


Et on est reste la un bon moment, jusqu’au couche du soleil en fait que j’ai immortalise. Je prends les photos avec mon telephone je vous le rappel donc c’est pas terrible.

Apres on est alle boire d’enormes bieres (les gobelets de coca de un litre etaient plein de biere)

Apres il faisait nuit et vous connaissez la suite.
Bye,

ps : aujourd’hui c’est l’anniversaire de flore (demain en fait mais pour moi c’est aujourd’hui vu que je suis en avance de neuf heure mais bon on s’en branle), alors joyeux anniversaire florette.

Shinjuku




Shinjuku
Ola,
Aujourd’hui on est alle se promener a velo dans le quartier de Shinjuku, un des gros centres de Tokyo pas tres loin de la maison, a une dizaine de kilometres.
C’est un gros quartier avec des bon gros immeubles.

Dans ce quartier il y a un quartier un peu chaud avec des “love hotel” en gros des hotels de passe. Le design de ces hotels est assez particuliers, ils ont du etre construits dans les annees 80.



Il y a aussi des sortes de clubs pour les nanas avec des photos de mecs vraiment ridicules. Je sais pas si ce genre de mec correspond au gout des filles, je refuse de ressembler un jour a ca.
Sinon quelques photos d’endroit plus normaux de ce quartier avec toutes les lumieres, c’etait dimanche aujourd’hui donc il n’y a pas trop de monde, en tout cas moins que d’habitude.

On est tombe sur un vrai kebab a l’ancienne avec le groupe electrogene devant en plein dans ce quartier, ils doivent faire un maz de fric. Encore une fois contrairement aux idees recues la bouffe n’est pas chere, le gros kebab en plein centre de tokyo est a 500 yens, soit 25 balles.


Le gros building c’est le building microsoft de Tokyo, c’est ecrit en haut mais j’ai mal cadre la photo, en fait cet immeuble est enorme mais il est tout plat, on pourrait faire une bonne methaphore…
Bon apres on est alle manger des enormes nouilles (udon) qui font bien un demi centimetre de diametre, c’etait bien bon et ca faisait du bien apres les 20 bornes qu’on venait de faire, on a mange dans un quartier bien anime de shinjuku assez sympa .
Avant je mettais les photos moi meme parce que le truc du blog ne fonctionnait pas, maintenant ca marche mais les photos vont n’importe ou.




Bon, c’est la fin du weekend, je vais peut etre pas continuer sur ce rythme.
Hasta pronto,

Suite

J’avais un peu de retard, voici donc sans attendre plus longtemps un deuxieme episode de mes trepidantes aventures.
En ce moment (depuis une semains en fait) je me suis mis dans l’idee de chercher du travail, une noble tache. Cela me permettra de gagner de l’argent ce qui est assez pratique et puis de rencontrer des gens et de les voir evoluer dans leur milieu naturel ou en tout cas professionnel, quelque soit la raison c’est interessant.
Je reponds donc a des petites annonces et pour le moment le taux de retour est plutot impressionnant. Pour le moment trois annonces : deux entretiens, le prochain se passe lundi matin pour faire du business (trading, mar’keting…), on verra bien ce que ca donne, je vais mettre une cravate cette fois ci.
Donc histoire de me diversifier et de gagner encore plus de ble, je me suis dit que j’allais tenter d’enseigner le francais, ou plutot de converser avec des etudiants pas trop debutant. Je me vois mal apprendre une langue que je maitrise a peine a des personnes dont je ne parle pas la langue…
J’ai donc fait des petites annonces a l’ancienne.

Mon objectif etait de mettre de ces annonces dans les universites pas trop loin de mon quartier. Premier choc en arrivant, les etudiants avaient l’air de lyceens attardes et je me sentais pas vraiment dans mon element, et puis pas de tableau d’affichage, il y en avait bien un mais il etait completement vide, donc difficile de savoir si c’etait vraiment un tableau d’affichage. En fin de compte apres enquete j’ai appris que cela ne se faisait plus et que tout se passait maintenant sur internet…
Au passage j’ai pris une petite photo de temple

Et puis je suis alle au parc de kichijoji. Qui se trouve entre deux des universites ou j’avais prevu d’aller.
J’avais un peu la mort et j’etais un peu deprime (un petit coup de blues passage), la vue de ces pedalos en forme de cignes n’a rien arrange, bien au contraire.

Finalement je suis tombe sur un tableau d’affichage dans un petit quartier tout mignon juste a cote du parc et je me suis dit que j’allais placarder mes annonces sur ce genre de tableau. Je me suis donc laisse guider par les esprits et j’ai reussi a trouver suffisament de tableaux sur le chemin du retour pour mettre tous mes petits papiers.
Je n’ai pas beaucoup d’espoir, a part me faire arreter par les flics pour usage abusif de tableaux d’affichages publiques, mais bon il faut toujours suivre son inspiration et savoir prendre des risques…
Et puis sinon en vrac :
– un yakitori, sorte de bar a brochette et a biere ou on voit essentiellement des hommes en general pas mal bourres. Celui ci est particulierement roots et les tables tiennent sur des caisses de bieres. J’ai masque les visages des femmes qui passaient devant parce qu’ils n’etaient pas specialement gracieux et puis parce que si elles avaient su que leurs personnes ont ete associees a ces lieux de debauches, elles en seraient au moins morte.

– un de ces fameux magasins de fruit et legume ou l’on trouve des fruits a des tarifs completement halucinants. 1000 yens ca fait environ 50 FF.

– une devanture de restaurant pas cher. On trouve ce genre de restaurant un peu partout et en general on y mange tres bien. Ces assiettes sont faites avec des faux trucs en plastique et de la resine et ca a pas l’air bon du tout, alors que pour de vrai ca a l’air super bon et ca l’est d’ailleurs.

A partir de maintenant je vais penser a mon blog et faire des photos interessantes, j’ai pris la motivation en rentrant de ma tournee de collage et j’avais pas grand chose dans mon appareil photo/telephone portable.

Oula

Je viens de creer ce blog, pour le moment je sais pas trop comment faire, je devrais m’en sortir… je garde espoir.
Durant les deux premieres semaines je n’ai pas ete tres productif photographiquement parlant et je n’ai pris que trois photos de fort mediocre qualitee.
Il y a le parking exterieur et interieur :


Il s’agit d’un parking a velo geant dans lequel je m’etais repose avant un entretien, en realite j’avais profite de la tranquillite relative de cet endroit pour secher autant que possible afin de ne pas importuner les personnes que j’allais voir, ceux qui ont lu “stupeur et tremblement” comprendront, lu seulement parce que la scene dont je parle n’est pas dans le film.
Et puis un cendrier de rue ou plutot une zone fumeur de rue, dans le quartier ou j’ai pris cette photo il est interdit (surtout en theorie je vous rassure) de fumer sur le trottoir, il y a des signes ‘interdiction de fumer’ peints un peu partout et puis de temps en temps on croise une de ces zones fumeurs de rue, on ne peut pas lire (et la prochaine fois que j’en vois une je prends le texte aussi) mais en gros il est ecrit que le bout incandescent de nos cigarettes se trouve a la hauteur de la tete des enfants et que c’est dangereux.
Je fais d’horribles fautes, de temps en temps je m’en rends compte mais si vous voyez un truc dites le moi, ce blog peut etre une occasion pour moi d’apprendre a parler francais…