Prunes salées

Ayant pillé les réserves de ma belle mère en 2020-2021, je me suis décidé à devenir autonome en umeboshi. Ça fait partie des choses, comme la confiture de fraises, qu’il vaut mieux faire soit même si on ne veut pas être déçu.

J’ai commencé avec 4kg de prunes, on verra l’année prochaine si on a besoin de plus ou si on arrête les frais.

Pour le moment on a pas fait grand chose, trempage une nuit, séchage, suppression du reste de tige remplacé par du sel, puis mise dans un seau sous un poids avec 18% de la masse des fruits en sel soit 720 de sel. Ça fait pas mal.

Une saumure est en train de se former, je ferais des photos quand ça aura un bon aspect.