Daiba

Sans raison claire j’ai ouvert un compte Instagram et du coup une de mes derniers raisons de poster de temps à autres sur mon blog a disparu. J’ai manqué de vista.

Voulant garder mes éventuels followers en haleine et obtenir des likes prouvant en partie ma non mort sociale je garde mes photos en réserve.

Je ferais bien d’arrêter tant que c’est encore possible cette aventure perdue d’avance. Je ne deviendrais pas une star des réseaux sociaux, un influenceurs suivi par des millions de fans (j’allais dire con, dérapage évité de justesse), alors qu’au fond de moi je sais que je le mériterais (quoi exactement ? Du stress supplémentaire).

Toujours est il que voulant partir en vacances et voulant en même temps suivre les recommendations de la ville nous sommes partie en vacances à Odaiba, célèbre quartier futuriste des années 2000 de Tokyo. L’ambiance est différente, la proximité de la baie, l’espace, on a passé un moment sympa en famille, des heures dans la piscine de l’hôtel. 36h a peine qui semble a chaud avoir eu l’effet escompté.

On est passé au Miraikan qui a été en partie reconverti en centre de sensibilisation au réchauffement climatique ce qui n’a rien de surprenant d’ailleurs. Les écoles doivent y envoyer leurs âmes plus ou moins sensibles recevoir la bonne parole.

Quelques photos prisent pendant ces courtes vacances.

Night

Les jours se suivent et se ressemblent. Difficile de faire une distinction claire entre la semaine et le week-end. Le temps personnel et professionnel. Je ne suis pas totalement sûr que le travail a domicile soit une évolution très positive. En tout cas elle comporte des éléments potentiellement problématiques.

L’idéal serait de travailler dans le quartier dans un espace de travail commun. Ce serait l’occasion éventuellement de rencontrer des gens du quartier. Ça permettrait aussi de ne pas contaminer la maison. Pas très sûr de moi sur ce point. Le fait de se déplacer pour aller travailler à aussi un intérêt. Psychologiquement en tout cas rester durablement dans un rayon de quelques kilomètres semble avoir des conséquences, une forme de repli sur soi.

Enseignement

Le magasin turquoise est un marchand de fruit et le magasin Hashimoto est une bijouterie, horlogerie, opticien. Je ne suis pas sur que ces informations soient d’une grande utilité.

Sinon le système numérique japonais présente une certaine particularité. Ça commence normalement, 1, 10, 100, 1000, mais 10000 aussi a un nom, c’est pas 10 * 1000, c’est un truc à part entière. Et à partir de là toutes les 4 puissances de 10 sont nommées. 10^8. 10^12 … et on décompose sur ces piliers. 1 milliard 10 mille par exemple se dit ju oku Ichi man (十億一万), 10 cent million 1 dix mille. Il m’a fallu beaucoup de temps pour que les nombres me parlent.