Ego

J’ai longtemps été extrêmement timide, limite maladif. Dès que j’entendais des filles rire j’avais le sentiment qu’elles riaient de moi, ce n’est qu’un exemple parmi une multitude de chose mais en gros je pensais être ridicule (et c’était en partie vrai) et surtout j’étais persuadé que tout le monde s’en rendait compte immédiatement.

En d’autre terme j’avais le sentiment d’être le centre raté du monde. D’être l’objet de toutes les attentions.

Il est assez évident que nous soyons tous au centre de notre propre monde, je ne vais pas enfoncer de porte ouverte en rentrant dans ce genre de considération.

Objectivement en France, je rentrais plutôt dans le lot. Peut être un peu plus grand, une démarche un peu gauche, une personnalité sans doute un peu extrême mais rien d’extravagant.

Depuis mon arrivée au Japon où de part ma taille, la couleur de ma peau, la beauté ineffable de mes enfants (!) je passe nécessairement beaucoup moins inaperçu, ce sentiment au lieu de croître, s’alimentant sur quelque chose de réel, à au contraire quasiment disparu. Je suis devenu quasiment insensible aux projections que je serais susceptible de faire sur mon environnement.

Il est néanmoins possible que cela tienne au fait que les japonais ne semblent pas trouver les gens ridicules et ne semblent pas non plus avoir conscience d’être ridicule (les deux sont complètement liés).

Je ne sais bien sur pas qu’elles sont les conclusions (si il y en a) à tirer de tout ça.

Decollage

Je vais tenter d’ecrire un article de plus de 50 mots, vu le sujet incroyable qui m’inspire ca risque par contre de ne pas etre tres interessant. Je fais des crepes pour les enfants le samedi soir (la pate) et les crepes le dimanche matin, j’en fais beaucoup trop et je les mange le reste de la semaine au petit dejeuner (avec mon fils qui aime aussi manger des crepes rechauffees au petit dejeuner (un des rares trucs qu’il semble pouvoir manger deux jours de suite)).

Je crois bien que ma maman (elle aime pas que je l’appelle mere alors je dis maman au cas ou elle lise ce blog) faisait deja ca (faire trop de crepes pour les manger plus tard) et on trouvait deja (je continue) a trouver les crepes rechauffees encore meilleures, pliees en quatre, rechauffees dans du beurre fondu et legerement soupoudrees de sucre… je m’en lasse pas (je mange ca presque tous les jours et c’est sans doute en partie pour ca (en plus de l’age) que je commence a avoir une assez importante quantite de gras entre mes abdominaux (tres developpes) et la peau qui les recouvre (je suis pas le seul mais bon ca m’ennuie quand meme un peu).

Le souci c’est que plus le temps passe et plus les crepes sont difficiles a decoller, en fin de semaine ca devient vraiment galere, il faut prendre un couteau et en general je me retrouve avec des crepes en lambeaux, ca m’enerve un peu et vu mon temperament il faut mieux que j’evite autant que possible les trucs susceptibles de m’enerver au reveil.

J’ai fini par decouvrir une technique (le mot est un peu exaggoere) pour eviter cela. Je fais ma pile de crepe comme d’habitude que je filme avant de la mettre au frigo et le premier soir (le dimanche soir en general) je ressors l’assiette de crepe du frigo et je refais la pile en separant toutes les crepes une par une, elles ont deja commence a adherer entre elle mais pas beaucoup, c’est un peu fastidieux (surtout si vous avec presque 50 crepes comme moi) mais c’est l’affaire de quelques minutes et apres les crepes sont supers faciles a decoller pour le reste de la semaine.

Je peux vous donner la recette de crepe (je suis sur que vous en avec une meilleure), le souci avec les recettes a base d’oeuf c’est qu’on parle en oeufs alors que je poids d’un oeuf varie quasiment du simple au double, en l’occurence j’achete des oeufs d’assez bonne facture et ils ne sont pas du tout calibres et il me semble qu’ils sont plutot petits par rapport aux oeufs gros (enormes et souvent mauvais) que je trouvais en France. Toujours est-il que je fais ma pate avec 250g de farine, 40g de sucre, 3 oeufs que je melange aux deux poudres prealablement melangees un a un, je dilue ensuite la pate avec un melange de 250g de biere et 250g de lait, je laisse reposer une nuit au frigo avec de faire les crepes!

Bonne semaine (et/ou bonne annee)

Bon, l’editeur m’indique que j’en suis deja a plus de 500 mots, une vrai prouesse. J’ai largement depasse mon objectif initial.

Philos

J’ai vu un t-shirt sympa à Saipan porté par un touriste.

Il y avait écrit

FORGIVE

TO

FORGET

Les deux FOR étaient écris avec une couleur différente. On pouvait lire ‘Give to get’ ou ‘Forgive to forget’. C’est pas transcendant mais j’aime bien l’idée.

Saip

On vient d’atterrir à Saipan pour quelques jours de chaleur histoire de se recharger avant d’attaquer cette nouvelle année.

La ville semble avoir un peu changé, il y a plusieurs chantiers. Visiblement l’afflux de touristes chinois essentiellement à permis de relancer un peu l’économie moribonde de cette île. J’aimais plutôt cette ambiance post industriel plutôt dark tourism. Il y a encore des réserves de ruines. Saipan datera cette ambiance western pendant encore un moment.

La vue plutôt sympa depuis notre chambre.