Pictures

Je suis plus trop motive par les messages a caractere politique pour le moment. Je m’y remettrais quand j’aurais plus de temps.

Sinon je pensais que histoire de bien tirer les consequences de Fukushima (le nom de cette prefecture me donne des sueurs froides), vu que les francais ont decide de fusionner le Tsunami qui a ravage l’est du Japon avec la catastrophe industrielle qui a suivi (je suis sur que des abrutis ont deja du dire que Fukushima (c’est la derniere fois que j’ecris ce mot dans mon blog) avait fait plus de 20000 morts…) donc oui histoire de bien tirer les consequence, en plus de fermer toutes les centrales francaises il serait peut etre bon aussi au nom du principe de precaution (une autre belle connerie des “ecolos”) d’evacuer toutes les cotes francaises, un tsunami pouvant a tout moment arriver, les politiques ne pourrons plus dire “on ne savait pas!”. Suite a la centaine d’accidents de la route mortels qui ont eu lieu hier sur la planete (je suis surement en dessous de la realite) on pourrait egalement interdire les vehicules personnels qui entre la pollution qu’ils engendrent en ville, les accidents, l’impact sur les resources naturelles non renouvelables et la pollution visuelle et sonore qu’ils engendrent sont surement la plus grosse nuisance avec la guerre, les femmes et le tabagisme passif dont nous fassions les frais.

Quelques photos prisent la semaine derniere quand Bib etait encore la.

[nggallery id=46]

5 thoughts on “Pictures”

  1. Une petite précision pour commencer : pourquoi parlez-vous de « catastrophe industrielle » ?

    Le terme exact est « catastrophe nucléaire ». Vous avez sans doute voulu épargner les âmes sensibles …

    Vous nous ressortez ensuite l’argument que l’industrie nucléaire et les « leaders d’opinion » qu’elle emploie nous ont servi depuis la catastrophe : le nucléaire n’est pas en cause : c’est la faute du tsunami ! Avec juste un tremblement de terre, tout va bien (ce qui reste à démontrer) ! La centrale de Fukushima est parfaitement sûre s’il n’y a pas de tsunami ! Enlevons les risques et tout va bien ! Comme il n’y a jamais de tsunami dans la région, ça ne risque rien. Cqfd. Génial ! Et très logique en plus !

    Concernant les victimes, il est en effet prévu à terme de mélanger victimes du tsunami et victimes de l’accident nucléaire mais ce ne sera pas le fait des écolos mais du gouvernement et de l’industrie nucléaire afin d’éviter à l’opinion publique d’avoir une réelle visibilité sur les conséquences de Fukushima.

    De toute façon, ces victimes ne sont rien à côté des bienfaits du nucléaire pour le reste de la population.

    En fait, ce raisonnement est valable s’il y a très peu de victimes. On ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs comme on dit …

    Donc, on peut dire que Tchernobyl ce n’est pas grave s’il y a peu de victime. Officiellement, la catastrophe ukrainienne a fait 56 morts : 47 secouristes et 9 enfants victimes d’un cancer de la thyroïde…. Peanuts ! Sauf que même l’AIEA a fini par admettre qu’on devait plutôt tabler sur 4.000 morts. Le chiffre de l’AIEA est nécessairement sous évalué puisqu’émanant d’un organisme chargé de promouvoir l’utilisation du nucléaire civil. Plusieurs sources indépendantes font état de dizaines de milliers de morts. Avec un bilan pareil, le choix du nucléaire n’est plus aussi évident.

    En France, plusieurs centrales sont implantées à proximité de grande agglomérations. En cas d’accident, des dizaines de milliers de personnes seraient potentiellement exposées …

    La fin de votre post est une provocation pathétique. Evacuer les cotes françaises sous prétexte qu’elles pourraient être inondées …. Bon exemple : un tsunami déferle sur les cotes françaises, il y a des victimes, le moins possible si possible, et les populations reviendront s’installer et la vie reprendra. Par contre, le retour des populations est moins évident si les centrales proches de la cote sont inondées et qu’un accident survient. Ce n’est pas le délire d’un esprit tordu. Lors de la tempête de 1999, la sûreté de la été compromise à la suite l’inondation d’une partie du site, la Gironde ayant submergé les digues de protection pourtant dimensionnées pour des crues millénaires …
    Tient, en passant, au JT ce week-end, plusieurs reportages consacrés à la sécheresse et au niveau très bas de plusieurs fleuves …. Pourtant pas un seul journaliste n’a fait le lien avec le débat actuel sur le nucléaire … c’est curieux car des débits trop faibles compromettent le fonctionnement des centrales … Peut-être qu’il n’était pas jugé judicieux de le faire remarquer en ces temps de remise en cause du saint atome … Pourtant, déjà au printemps le problème s’était posé …
    http://ecologie.blog.lemonde.fr/2011/05/16/la-secheresse-menace-le-bon-fonctionnement-des-centrales-nucleaires/

    Voilà une énergie formidable et sans défaut qui ne marche plus en cas de sécheresse …. C’est moche au vu des perspectives du climat au cours des prochains siècles …. Mais, on peut toujours dire qu’il n’y a pas réchauffement climatique … et tout va bien …

    Je passe sur la comparaison pathétique avec les accidents de la route et la remarque misogyne …

    1. Oulala, ça va être dur j’ai l’impression. Je ne dis pas ça du tout mais bien entendu vous êtes libre de comprendre ce que vous voulez, c’est un peu comme un livre chacun y trouve ce qu’il veut, amusez vous bien.

      Le risque de grand tsunami dans cette région, le risque était connu, le fait que Fukushima Dai 1 n’était pas prête était également connu et cette information a été sciemment ignoré par le régulateurs japonais, je crois d’ailleurs que c’est l’objet du message Fukushima 2050 auquel vous avez pourtant copieusement réagi.

    1. Un bug ?
      Vous êtes un vague programme écologiste générant aléatoirement des commentaires anti-nucléaires dans les blogs francophones ?
      Je le savais…

      1. .. programme écologiste et trotskiste !!!!!!!

        Avez-vous mis votre casque en papier alu pour éviter que les socialo-communistes ne vous syphonent le cerveau avec des ondes ?

Leave a Reply