Suite

J’avais un peu de retard, voici donc sans attendre plus longtemps un deuxieme episode de mes trepidantes aventures.
En ce moment (depuis une semains en fait) je me suis mis dans l’idee de chercher du travail, une noble tache. Cela me permettra de gagner de l’argent ce qui est assez pratique et puis de rencontrer des gens et de les voir evoluer dans leur milieu naturel ou en tout cas professionnel, quelque soit la raison c’est interessant.
Je reponds donc a des petites annonces et pour le moment le taux de retour est plutot impressionnant. Pour le moment trois annonces : deux entretiens, le prochain se passe lundi matin pour faire du business (trading, mar’keting…), on verra bien ce que ca donne, je vais mettre une cravate cette fois ci.
Donc histoire de me diversifier et de gagner encore plus de ble, je me suis dit que j’allais tenter d’enseigner le francais, ou plutot de converser avec des etudiants pas trop debutant. Je me vois mal apprendre une langue que je maitrise a peine a des personnes dont je ne parle pas la langue…
J’ai donc fait des petites annonces a l’ancienne.

Mon objectif etait de mettre de ces annonces dans les universites pas trop loin de mon quartier. Premier choc en arrivant, les etudiants avaient l’air de lyceens attardes et je me sentais pas vraiment dans mon element, et puis pas de tableau d’affichage, il y en avait bien un mais il etait completement vide, donc difficile de savoir si c’etait vraiment un tableau d’affichage. En fin de compte apres enquete j’ai appris que cela ne se faisait plus et que tout se passait maintenant sur internet…
Au passage j’ai pris une petite photo de temple

Et puis je suis alle au parc de kichijoji. Qui se trouve entre deux des universites ou j’avais prevu d’aller.
J’avais un peu la mort et j’etais un peu deprime (un petit coup de blues passage), la vue de ces pedalos en forme de cignes n’a rien arrange, bien au contraire.

Finalement je suis tombe sur un tableau d’affichage dans un petit quartier tout mignon juste a cote du parc et je me suis dit que j’allais placarder mes annonces sur ce genre de tableau. Je me suis donc laisse guider par les esprits et j’ai reussi a trouver suffisament de tableaux sur le chemin du retour pour mettre tous mes petits papiers.
Je n’ai pas beaucoup d’espoir, a part me faire arreter par les flics pour usage abusif de tableaux d’affichages publiques, mais bon il faut toujours suivre son inspiration et savoir prendre des risques…
Et puis sinon en vrac :
– un yakitori, sorte de bar a brochette et a biere ou on voit essentiellement des hommes en general pas mal bourres. Celui ci est particulierement roots et les tables tiennent sur des caisses de bieres. J’ai masque les visages des femmes qui passaient devant parce qu’ils n’etaient pas specialement gracieux et puis parce que si elles avaient su que leurs personnes ont ete associees a ces lieux de debauches, elles en seraient au moins morte.

– un de ces fameux magasins de fruit et legume ou l’on trouve des fruits a des tarifs completement halucinants. 1000 yens ca fait environ 50 FF.

– une devanture de restaurant pas cher. On trouve ce genre de restaurant un peu partout et en general on y mange tres bien. Ces assiettes sont faites avec des faux trucs en plastique et de la resine et ca a pas l’air bon du tout, alors que pour de vrai ca a l’air super bon et ca l’est d’ailleurs.

A partir de maintenant je vais penser a mon blog et faire des photos interessantes, j’ai pris la motivation en rentrant de ma tournee de collage et j’avais pas grand chose dans mon appareil photo/telephone portable.

Leave a Reply