Decollage

Je vais tenter d’ecrire un article de plus de 50 mots, vu le sujet incroyable qui m’inspire ca risque par contre de ne pas etre tres interessant. Je fais des crepes pour les enfants le samedi soir (la pate) et les crepes le dimanche matin, j’en fais beaucoup trop et je les mange le reste de la semaine au petit dejeuner (avec mon fils qui aime aussi manger des crepes rechauffees au petit dejeuner (un des rares trucs qu’il semble pouvoir manger deux jours de suite)).

Je crois bien que ma maman (elle aime pas que je l’appelle mere alors je dis maman au cas ou elle lise ce blog) faisait deja ca (faire trop de crepes pour les manger plus tard) et on trouvait deja (je continue) a trouver les crepes rechauffees encore meilleures, pliees en quatre, rechauffees dans du beurre fondu et legerement soupoudrees de sucre… je m’en lasse pas (je mange ca presque tous les jours et c’est sans doute en partie pour ca (en plus de l’age) que je commence a avoir une assez importante quantite de gras entre mes abdominaux (tres developpes) et la peau qui les recouvre (je suis pas le seul mais bon ca m’ennuie quand meme un peu).

Le souci c’est que plus le temps passe et plus les crepes sont difficiles a decoller, en fin de semaine ca devient vraiment galere, il faut prendre un couteau et en general je me retrouve avec des crepes en lambeaux, ca m’enerve un peu et vu mon temperament il faut mieux que j’evite autant que possible les trucs susceptibles de m’enerver au reveil.

J’ai fini par decouvrir une technique (le mot est un peu exaggoere) pour eviter cela. Je fais ma pile de crepe comme d’habitude que je filme avant de la mettre au frigo et le premier soir (le dimanche soir en general) je ressors l’assiette de crepe du frigo et je refais la pile en separant toutes les crepes une par une, elles ont deja commence a adherer entre elle mais pas beaucoup, c’est un peu fastidieux (surtout si vous avec presque 50 crepes comme moi) mais c’est l’affaire de quelques minutes et apres les crepes sont supers faciles a decoller pour le reste de la semaine.

Je peux vous donner la recette de crepe (je suis sur que vous en avec une meilleure), le souci avec les recettes a base d’oeuf c’est qu’on parle en oeufs alors que je poids d’un oeuf varie quasiment du simple au double, en l’occurence j’achete des oeufs d’assez bonne facture et ils ne sont pas du tout calibres et il me semble qu’ils sont plutot petits par rapport aux oeufs gros (enormes et souvent mauvais) que je trouvais en France. Toujours est-il que je fais ma pate avec 250g de farine, 40g de sucre, 3 oeufs que je melange aux deux poudres prealablement melangees un a un, je dilue ensuite la pate avec un melange de 250g de biere et 250g de lait, je laisse reposer une nuit au frigo avec de faire les crepes!

Bonne semaine (et/ou bonne annee)

Bon, l’editeur m’indique que j’en suis deja a plus de 500 mots, une vrai prouesse. J’ai largement depasse mon objectif initial.

3 thoughts on “Decollage”

  1. J’ai une balance et je m’en sers pour peser le plâtre de mes sculptures, du sucre roux pour mettre dans le café et c’est à peu près tout. J’ai aussi des oeufs pas calibrés non plus et tous de différentes couleurs que je me fais cuire au micro-onde. Pour le reste j’ai résolument décidé de ne pas faire de cuisine, ça prend beaucoup de temps et beaucoup de travail … alors j’attendrai mon prochain séjour chez toi pour manger TES crêpes qui sont bien meilleures que celles de la crêperie bretonne où nous allions parfois déjeuner.

  2. J’ai pensé à un truc pour décoller les crêpes les unes des autres en écrivant un billet aujourd’hui.
    Pourquoi tu ne fais pas fondre un peu de beurre et quand tu mets les crêpes les unes sur les autres tu n’enduis pas la face de l’une d’elles avec un peu de beurre fondu ?
    Je suis certain que ça marcherait

    1. J’y vais déjà assez fort sur le beurre, je sens que ton approche marcherait mais j’y passerais une plaquette. Je commence à avoir une bonne couche de gras sur le ventre.

Leave a Reply