Recette



Ce soir une petite recette de cuisine de chez moi (au japon), pour vous montrer comme je vie bien. Ma petite/grande soeur se fait du souci pour moi et mon alimentation je crois.
Faire cuire a l’eau quelques carottes coupees en petits morceaux (pas trop petit quand meme) surtout ne les eplucher pas, pourquoi balancer toutes les vitamines a la poubelle alors qu’en principe on mange des legumes pour les vitamines qu’il y a dedans ?
Apres une vingtaine de minutes ajouter quelques pommes de terre coupees elles aussi mais en plus gros morceau et elle aussi pas trop epluchees (pour les meme raisons), perso je les frotte avec une eponge pour laver la vaisselle et un peu de produit, apres rincage on se demande meme si il y a vraiment de la peau.
Parrallemement faite revenir des morceaux de canard (ici le canard est normalement gras, c’est a dire assez gras mais pas obese comme chez nous, on ne fait pas de foie gras au japon) en insistant bien sur la peau, n’hesitez pas a carrement la separer de la viande pour la faire griller des deux cotes. Elle devient toute grillee et en plus elle rend plein de bonne graisse pleine d’energie, miam. Ne jeter surtout pas cette graisse, sans elle vous n’obtiendrez pas un cury bien onctueux.


Une fois les legumes a peu pret cuits, ajouter quelques morceaux de cury (les trucs marrons qui ressemble beaucoup a un truc qu’on trouve pas ici, vous savez ce truc qu’on met dans le tabac pour l’agrementer et passer des bonnes soirees entre potes) dans les legumes avec un peu de flotte, pourquoi ne pas recuperer l’eau de cuisson des legumes qui contient surement elle aussi plein de vitamines, vous pouvez donc mal egouter les legumes et y ajouter le cury. En fait vu la quantite d’eau necessaire a l’obtention de toute cette bonne pate que vous voyez j’aurai pu ne pas egouter les legumes du tout, en l’occurence j’ai ete oblige de rajouter pas mal d’eau, la prochaine fois je ne ferais pas cette dramatique erreur.
Pour celui la j’ai fait un petit melange, trois carreaux d’un bon curry de java et un gros carreau de cury japonais, ca fait un truc pas mal epice, mais vous pouvez ajuster la force en fonction de vous gout, moi pour des raisons economiques je prefere manger du force 4 (sur une echelle de 1 a 5), perso je mange moins quand c’est bien fort… et puis c’est bon le piment.

Ensuite c’est de la magie, ces carreaux bien melanges avec les legumes donnent une bonne grosse pate bien appetissante que vous pouvez ajouter a la viande. Ensuite vous pouvez laisser cuire aussi longtemps que vous voulez, ce genre de plat apprecie les cuissons longues. Avec ca j’en ai pour trois jours tranquille midi et soir, et chaque jour il est meilleur.
Sinon j’ai eu un entretien aujourd’hui dans une boite de chasseurs de tetes, je suis tombe sur des gens extremement sympatiques, ils ont trois boites ou me placer rapidement : axa, bnp et Morgan Stanley, et le gars vraiment sympa m’a fille les coordonnees de deux chefs de service informatiques du credit agricole (a tokyo bien sur) a contacter directement. J’aurais des reponses la semaine prochaine.
Les photos de ma recette sont floues, mais cet appareil a beaucoup de mal quand il n’y a pas beaucoup de lumiere.
Je vous embrasse,


ps : j’ai aussi mis une photo de mon bol pour les cereales avec sa super cuillere, tres mignon, en japonais on dit kawa-i (ka wa i) ca veut dire mignon, mes voisines m’ont dit ca quand elles l’ont vu. Cette expression est difficile a decrire par ecrit mais quand des japonaises disent kawa-i on comprends tout de suite que ca veut dire c’est mignon, elles disent ca avec un ton assez marrant, on dirait des petites filles qui regarde un bebe, ou un truc comme ca, suis-je clair ?

1 comment

  1. c’est super clair!! je les vois d’ici en grande chaussette blanche et jupe plissée en criant “kawa-i” la tete penchée sur un coté… Ah ces asiat!!

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.