Temples, poissons, …



Bon, comme j’ai pas mis d’images dans le dernier message, cette fois je me rattrape, plein d’images. Mais je vous raconte aussi un peu ma vie si interessante.
Donc aujourd’hui je suis alle m’inscrire dans quelques agences de modeles du coin, ca me faisait marrer d’essayer alors j’ai pris mon courage (une main suffit je suis pas tres courageux) et je me suis lance.
La premiere agence n’etait tenu que par des minettes et je sais pas si ca va marcher mais j’avais la cote, la plus jeune du groupe, celle qui me faisait remplir les papiers a use de cette technique feminine courante a propros de laquelle je me pose toujours des questions – la question essentielle etant : a quel point font elles expres ces petites garces ? – technique qui consiste a ne pas s’assoir en face de la personne a qui l’on parle (qui elle est assise – elle etant moins dans ce cas la…) mais plutot de rester debout et de se pencher suffisament pour que l’interlocuteur ait la possibilite de voir l’integralite de leur poitrine emprisonnee, elles ne prennent pas trop de risques dans la mesure ou presque toutes les poitrines ont l’air jolies dans un bon soutien-gorges (et en general elles en ont un et un bon – le genre tromperie sur la marchandise). Il y aurait surement une these a ecrire la dessus (quelques idees me viennent d’ailleurs a l’esprit) mais bon ce blog a un public large (enfin je le crois et/ou je l’espere) et ce genre de consideration en ennui peut etre certains, mais je me permets neanmoins d’emettre une ou deux explications/hypotheses. Font elles cela :
– pour verifier si on regarde ou si on regarde pas et donc tester notre virilite et /ou notre voyeurisme ;
– pour nous en mettre plein la vue, une sorte d’invitation a tenter quelque chose ;
– elles ne s’en rendent vraiment pas compte ;
– je suis erotomane ;
– je suis un putain de beau gosse et ce genre de chose n’arrive qu’a moi.
La question reste ouverte.






Pour revenir a mes aventures du jour, dans cette agence c’etait coule, des gens normaux, une maman est venu inscrire ses enfants, rien de louche.
Apres, en sortant je me suis rendu compte qu’il y avait une deuxieme agence pas loin a roppongi le quartier un peu sexe de tokyo, je me suis donc balade un peu a pied jusqu’a l’autre spot, sur le chemin j’ai vu un joli temple ou j’ai pris quelques photos et un immeuble en construction.
La deuxieme agence pas du tout la meme ambiance. Deja je me suis fait expliquer le chemin par un espece d’indien semi-mongolien qui m’a fait tourner en rond pendant une heure, arrive la bas je tombe sur une bombe sexuelle russe qui sort de l’agence : une grande maison a plusieurs etages avec garee devant une enorme caisse de luxe genre rolls avec deux enormes dogs plus ou moins dalmatiens (ces enormes chiens qui bavent et qui puent a cent metres que je croise de temps en temps en teuf a mon plus grand etonnement (pourquoi pas un dauberman ou un saint-bernard aussi pendant que vous y etes?)) a l’interieur plein de mec d’un peu partout (pas des japonais de souche je veux dire) affaires au telephone qui me calculent a peine, l’indien me recoit et me fait poirauter avec un papier a remplir, a cote d’une autre bombe, chinoise cette fois, je me suis rendu compte en lui demandant de l’aide pour prendre mes mesures (difficile a faire tout seul) qu’elle est completement stupide (ou droguee?) pendant un moment j’ai flippe un peu me demandant ou est ce que je suis tombe (une agence de proxenetes?), je suis alle le voir je lui ai dit que j’avais pas que ca a foutre, que j’etais attendu en de nombreux endroits et que je n’avais plus que quinzes minutes a lui accorder, le tout avec ma tete de mec un peu enerve (je romance un peu mais a peine) du coup il s’est bouge le cul, est devenu gentil, m’a pris en photo puis tous les gens qui ne m’avaient pas dit bonjour dix minutes avant m’ont souhaite la bienvenue dans la societe et m’ont fait des petites courbettes (ca se fait bien ici, et attention le mouvement doit partir de la hanche et le dos et la tete doivent rester fixes et les mains le long du corps), j’ai fini par partir.






En rentrant je suis alle faire quelques courses, j’ai vu plein de trucs marrants au super marche, mais les photos sont mauvaises, notament des gros sachets de poissons seches, mais qui ont l’air frais, comme des sachets remplies de sardines en resines et puis une petite photo du rayon ramen instantanes – l’essentiel de mon alimentaion – il y en a deja beaucoup sur la photo mais en fait le rayon est encore beaucoup plus grand que ca.
Et puis en rentrant j’ai recu un coup de fil pour un super boulot de programmeur, du coup j’ai un entretien vendredi, on verra bien ce que ca donne.
Et puis pour finir, je suis retombe sur une “zone fumeure de rue” et cette fois j’ai bien pris la photo et on peut lire les explications.
Je mets les photos en vrac de toute facon en vrac ou pas j’arrive pas a une mise en page satisfaisante.
A plus,

2 comments

  1. Je pense que dans tes hypothèses, tu peux retenir:
    -elles nous allumeent à mort
    -elles ne s’en rendent pas compte (bon c’est contradictoire avec celle d’avant, mais je amintiens)
    -tu es un erotomane
    -tu es un beau gosse (pour te faire plaisir)

    Mais bon j’adore ton style d’écriture et tes question métaphysiques.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.