Wi-Fi instable

Victoire ?

Ça fait des années que je galère avec mon routeur WiFi, certains appareils n’arrivant pas à garder la connexion pour des raisons jusqu’à aujourd’hui ignorées de moi.

Les appareils en galère étaient tous connectés sur le réseau 2.4 Ghz (le seul qu’ils reconnaissent).

Un article fort intéressant que j’aurais été inspiré de lire plus tôt m’a appris que ce réseau était longue portée et disposait de peu de canaux. Si trop de voisin diffusent sur le même canal la connexion peut devenir instable.

Le choix du bon canal peut permettre de retrouver un peu de stabilité.

J’ai donc installé un logiciel permettant d’analyser les réseaux de mon entourage afin de trouver un canal favorable. Le voisinage était en effet bien fourni et il semblerait qu’un forçage de canal ait réussi à améliorer la situation.

Depuis plusieurs mois nous utilisons le partage de connexion de nos téléphones pour palier à problème d’instabilité, la création d’une nouvelle connexion devait se faire sur un canal favorable et permettait d’avoir un peu de stabilité mais on s’est rendu compte (un peu tard) que le partage de connexion nous était facturé un maximum !

J’ai utilisé un logiciel sur windows, wifi analyzer ou quelque chose comme ça, un truc très bien fait.

Mode

Il y a une nouvelle mode à Tokyo et j’imagine aussi dans le reste du monde développé ou non qui consiste à garder en permanence les nouveaux écouteurs apple blancs sans fils dans les oreilles. Même quand vraisemblablement ils n’écoutent pas de musique.

J’avoue que cette mode me trouble. Comment ne pas se rendre compte que c’est plutôt désagréable pour les autres de parler avec quelqu’un qui est peut être en train d’écouter de la musique en même temps. Je perçois ça comme un manque aiguë d’empathie. Accessoirement on a l’impression qu’ils ont des cotons tiges qui sortent de l’oreille ce qui n’est pas très esthétique.

Distorsions

Plus mon niveau de japonais augmente et plus je suis confronté à un phénomène étrange dont j’avais entendu parler sans y prêter attention.

Quand on commence à utiliser du vocabulaire un peu compliqué les japonais deviennent incapable de comprendre. Si on dit merci ou bonjour ils s’extasient devant notre niveau incroyable (de la même manière qu’ils trouvent formidable qu’on arrive à manger avec des baguettes – pourquoi boire avec un verre d’eau??), mais si on dit un truc un peu élaboré ils semblent se figer avec un air étrange, et demandes souvent de dire la truc en anglais, un truc qu’ils sont en général incapable de comprendre.

C’est une forme de racisme beaucoup plus désagréable. En gros ça veut dire “Tu fais l’effort d’apprendre ma langue mais je considérerais toujours que tu es incapable de la parler correctement.” Et si par exemple je sors mon téléphone pour leur montrer le mot, leur réaction semble dire “Mais pourquoi tu utilises des mots compliqués ? Ne perds pas ton temps.”

Ce genre de truc me donne des envies de génocide (j’exagère un peu).

Shinjuku South

Le sud de la gare de Shinjuku est en travaux depuis au moins 10 ans. L’idée était de faire une nouvelle gare routière ainsi que plein de magasin.

J’ai réalisé qu’il y a maintenant sur le toit des mini jardins (étrange) et un parc arboré servant en ce moment à faire des démonstrations de matériel de camping (j’imagine).

Neon

Il existe en japonais une expression assez amusante. L’éclairage néon.

Keikoutou.

Luciole/Lumiere/Lampe

d’abord l’idée qu’un tube néon est comme une luciole qui clignote avant de s’allumer complètement est jolie.

C’est aussi une expression pour décrire quelqu’un d’un peu lent à la détente. Qui comprend vite mais à qui il faut expliquer longtemps.